Diversification verticale (intégration) des entreprises: - CES Consulting. - CES Consulting.

CES Consulting
Aller au contenu

Menu principal :

Diversification verticale (intégration) des entreprises:

CES Consulting.
Publié par dans Conseil en stratégie. ·
Tags: ConsultantNice06AlpesMaritimes





La diversification verticale est également appelée intégration verticale.


Dans cette stratégie de croissance, une entreprise développe son activité dans le sens de l'avant ou de l'arrière. Les entreprises ajoutent de nouveaux produits (ou services) complémentaires aux produits existants. Si une entreprise fabrique de la rayonne et des textiles, elle se développe grâce à une diversification verticale.



Lorsqu'une entreprise convertit des intrants en extrants, la transformation s'effectue en plusieurs étapes, par exemple l'achat de matières premières, les processus de fabrication, l'assemblage, la distribution et la vente. La diversification verticale définit s'il faut effectuer certaines ou toutes ces fonctions. C'est l'union de deux ou plusieurs entreprises produisant des biens en étapes successives de production.Il y a deux formes d'intégration verticale:



1. Intégration arrière:


C'est une forme d'intégration verticale où les entreprises s'intègrent en arrière pour produire les intrants ou les matières premières. Plutôt que d'acheter des intrants de l'extérieur, les entreprises fabriquent leurs propres intrants. Si les sucreries possèdent des fermes de canne à sucre, elles se seraient diversifiées grâce à une intégration en amont. Il aide à réduire le prix de vente et augmente le chiffre d'affaires et les bénéfices.



Mérites:



L'intégration arrière a les mérites suivants:



(a) Si offre une fourniture régulière d'intrants aux entreprises.

(b) Elle accélère le processus de transformation et assure un approvisionnement adéquat et régulier des produits sur le marché.


(c) Les entreprises maintiennent un contrôle de qualité sur les intrants.

d) Elle garantit une meilleure utilisation des installations, ce qui se traduit par un faible coût de production. Cela augmente le rendement des entreprises.


e) Elle accroît la compétitivité des entreprises avec leurs anciens fournisseurs d'intrants.

Limites:


L'intégration arrière souffre des limites suivantes:(a) Il faut une énorme quantité de capital pour acheter des machines pour produire des intrants.


(b) Les entreprises perdent l'avantage d'acheter des intrants à un prix inférieur auprès des fournisseurs qui les vendent à grande échelle.


(c) Si les entreprises investissent dans des machines qui leur fournissent des intrants, cela peut nécessiter une gradation technologique. Un retard dans la mise à niveau de la technologie se traduira par des résultats inefficaces ou retardés.


(d) La mise à jour de la technologie nécessite également d'énormes investissements en capital. Cela peut augmenter les prix des sorties.


(e) L'évolution rapide des conditions environnementales ne favorise pas l'intégration en amont, car les changements continus dans la demande de produits exigent des changements continus dans les intrants.




2. Intégration avancée:


«L'intégration à terme est un type de stratégie de diversification qui implique l'entrée d'une entreprise dans la finition, la distribution ou la vente de certains de ses produits actuels.»


Elle fait référence aux «mouvements modifiant la nature de la distribution de l'entreprise ( vers les utilisateurs finaux).


"Il implique l'entrée des entreprises dans les points de distribution pour maintenir un contact direct avec les consommateurs. Plutôt que de vendre par l'intermédiaire d'intermédiaires, les entreprises qui se diversifient grâce à l'intégration anticipée maintiennent leurs propres points de vente. Bombay Dyeing, DCM, etc. ont leurs propres points de vente au détail.

Cela leur permet de garder le contrôle sur le canal de distribution.



Avantages:


L'intégration avancée offre les avantages suivants:


(a) Il permet aux entreprises de contrôler les prix des produits en contrôlant les canaux de distribution.

(b) Le contrôle des prix contribue au maintien de la compétitivité.


(c) Les consommateurs soucieux de la qualité privilégient les ventes par l'entremise de leurs propres points de vente au détail.

(d) Les entreprises reçoivent des commentaires des consommateurs, ce qui contribue à améliorer la qualité des produits.


e) L'élimination des intermédiaires réduit le coût et le prix des produits. Cela élargit la base de marché des entreprises et augmente leur rentabilité.



Limites:


L'intégration en aval souffre des limites suivantes:


1. Il n'est pas facile pour les entreprises de vendre à travers leurs propres points de vente dans des conditions environnementales en évolution rapide. Il est préférable de vendre via des canaux de distribution spécialisés dans le secteur de la distribution.








2. Maintenir ses propres points de vente est coûteux pour les entreprises. Si l'élimination des canaux de distribution réduit le prix, le maintien des points de vente réduit cet effet. Une analyse coûts-avantages doit donc être réalisée avant que les entreprises décident de se diversifier grâce à une intégration à terme.



3. Pour les entreprises produisant plusieurs produits, la coordination de plusieurs points de vente peut poser des problèmes.



Vous avez aimé cet article, laissez nous un commentaire.



Prendre un forfait de conseil en stratégie en 1 CLICK!





Vote : 0.0/5
CES Consulting.
Retourner au contenu | Retourner au menu